Lochrist – Réhabilitation d’un hangar en logement passif

Hangar industriel transformé en habitation passive, sans chauffage

Cette maison  s’inscrit dans une démarche globale de développement durable. Le choix de s’installer sur une friche en agglomération renouvelle la ville sur elle-même, ne consomme pas d’espace agricole ou naturel et minimise les déplacements quotidiens. Construit dans un hangar industriel, ce projet a cherché à minimiser son impact sur l’environnement dans un coût maîtrisé. Un long travail de recherche a permis d’aboutir à des procédés constructifs et thermiques simples et économiques : une maison bioclimatique sans chauffage basée sur un équilibre précis combinant l’orientation solaire, la répartition de l’isolation et le développement de l’inertie interne.

L’architecture du projet utilise le langage industriel du hangar pour développer de grands espaces ouverts sur le jardin et le soleil. La répartition des pièces, notamment des chambres, s’inspire du patrimoine breton pour proposer un mode de vie original. Des matériaux peu transformés ont été sélectionnés comme les bois locaux, la paille et la terre crue.

Au final, la maison est simple à utiliser, agréable à vivre et reste dans un coût maîtrisé.